Emotions

Quelle différence y a-t-il entre une émotion et un sentiment ? Dans les deux cas on dit « je  me sens ou je ressens », c’est-à-dire que l’on parle uniquement de ce qui se passe à l’intérieur de soi.  Le sentiment est un ressenti intérieurement qui varie selon l’individu et qui souvent dure dans le temps, on peut le cacher. L’émotion est une réaction affective transitoire d’assez grande intensité et de courte durée, habituellement provoquée par une stimulation extérieure. Les émotions impliquent une manifestation physique  et donc se voient (rougir, trembler..).. Certaines réactions émotives peuvent se ressembler même si les sentiments ressentis ne sont pas les mêmes : on peut pleurer de joie ou de tristesse. Certaines émotions sont aussi des sentiments comme la colère  la tristesse ou la peur L’interprétation des réactions émotives n’est pas toujours évidente surtout si on a tendance à ne pas y prêter attention.. 7 émotions de base ont été déterminées par le docteur Ekman

– La joie
– La tristesse
– La colère
– Le dégoût
– La peur
– La surprise
– Le mépris

S’attarder sur les émotions est assez nouveau dans notre culture. Cela ne faisait pas partie de l’éducation familiale ou scolaire et encore moins du milieu de l’entreprise. Aujourd’hui toutes les formations en tiennent compte. Françoise Dolto suivie de plusieurs psychologues comme Isabelle Filliozat a travaillé sur les émotions aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. Tous nous ressentons des émotions tous les jours, par contre nous ne savons pas toujours les identifier, les nommer et parfois cela peut nous encombrer. Combien de patients me disent : « je ne ressens rien, je ne sais pas quoi dire ». Cela peut même être vécu comme un réel handicap dans la communication en famille. Souvent ils viennent de famille où l’expression personnelle des ressentis n’était pas permise ou possible, ils ont pris l’habitude de tout mentaliser et enfouir. Un cadeau à faire à son enfant : lui apprendre à exprimer ce qu’il ressent et vit. Cela lui permettra de se connaître dans sa sensibilité, de l’accepter et de mieux accepter les réactions des autres en étant plus compatissant. La communication dans son futur couple en sera aussi facilitée. En effet c’est souvent à cause de cette difficulté à s’exprimer et à écouter l’autre dans les ressentis que la communication dysfonctionne entrainant des frustrations et des « je ne me sens pas écouté ou compris ». Nous réagissons émotionnellement face aux situations des manières différentes, par exemple face à une naissance certains vont rire d’autres pleurer d’autres avoir peur… et on ne peut pas prévoir à l’avance cette réaction d’où parfois de la gêne. Petit exercice pratique pour repérer ses émotions à partir des 7 émotions de base, sur un petit carnet chaque soir je note pendant 1 semaine quelle émotion j’ai ressenti dans ma journée et à quel évènement elle est raccrochée. On peut le faire avec son enfant au moment où il exprime une émotion en la lui reformulant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Emotions 2

 

A quoi cela sert de s’occuper de ses émotions ? Et bien c’est déjà se respecter et prendre soin de son intériorité afin de ne pas garder au fond de soi des ressentis négatifs qui parasitent ; puis c’est accueillir sa propre sensibilité sans honte que l’on soit un homme ou une femme. On est loin de la représentation où seules les femmes considérées comme hystériques seraient dans l’émotionnel, les hommes à qui on l’interdisait apprennent et osent exprimer leur ressentis voire pleurer si cela surgit. Ensuite c’est comprendre ce qui nous touche et pourquoi. Il s’agit d’avancer dans la résolution ou l’acceptation de failles ou blessures antérieures. En effet les réactions émotionnelles sont souvent en relation avec des expériences passées, quand les réactions sont disproportionnées c’est que quelque chose n’est pas réglé. Je tiens à préciser que les émotions comme les sentiments ne se jugent pas, elles appartiennent à la personne et seule elle sait ce que cela signifie, critiquer, juger ou se moquer d’une émotion représente une violence psychologique car la personne se sent niée dans ce qu’elle est. Souvent la réaction de rejet face à une émotion montre qu’elle vient déranger car on ne sent pas à l’aise avec cela. En couple pourtant l’échange des ressentis vient enrichir le cœur à cœur et ouvrir au corps à corps. Les femmes souvent ouvrent à la relation conjugale cette porte. Il s’agit d’un partage dans l’intimité qui ne peut se faire que dans le respect de cette sensibilité propre et la confiance d’être accueilli tel qu’on est. On sait grâce aux neurosciences qu’exprimer ses émotions permet de réduire le stress et les angoisses, les tensions physiques et maintient un équilibre physiologique et psychologique. Grâce à la communication non violente on voit combien savoir exprimer son ressenti permet d’éviter des conflits car on peut comprendre quel besoin n’a pas été satisfait et exprimer en toute responsabilité une demande précise. Pour vous guider voici les 4 émotions principales et le besoin exprimé :

  • La JOIE exprime un besoin de partage
  • La TRISTESSE exprime un besoin de réconfort
  • La PEUR exprime un besoin de protection et de sécurité
  • La COLÈRE exprime un besoin de changement

Prendre cette habitude personnellement et en couple permet de dédramatiser certaines situations, débloquer des non-dits et éviter des malentendus qui peuvent à terme séparer les conjoints. Et si j’osais, comme David dans ses psaumes, exprimer dans ma prière mes émotions. Ensuite, confiant je pourrai peut-être mieux le vivre en couple.

Laisser une réponse